« Que c’est triste Venise » Charles Aznavour

Remembering our (FREN 305) discussions on the diverse international nature of “French” culture in the visual arts and literature, here is a song about Venice by Armenian-French singer-songwriter Charles Aznavour. This song was written by Aznavour and writer and actress Françoise Dorin.

Que c’est triste Venise, au temps des amours mortes
Que c’est triste Venise, quand on ne s’aime plus

On cherche encore des mots, mais l’ennui les emporte
On voudrait bien pleurer, mais on ne le peut plus
Que c’est triste Venise, lorsque les barcaroles
Ne viennent souligner que les silences creux
Et que le cœur se serre en voyant les gondoles
Abriter le bonheur des couples amoureux

Que c’est triste Venise, au temps des amours mortes
Que c’est triste Venise, quand on ne s’aime plus

Les musées, les églises, ouvrent en vain leurs portes
Inutile beauté devant nos yeux déçus
Que c’est triste Venise, le soir sur la lagune
Quand on cherche une main que l’on ne vous tend pas
Et que l’on ironise, devant le clair de lune
Pour tenter d’oublier ce que l’on ne se dit pas
Adieu tous les pigeons, qui nous ont fait escorte
Adieu Pont des Soupirs, adieu rêves perdus

C’est trop triste Venise, au temps des amours mortes
C’est trop triste Venise, quand on ne s’aime plus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s